16/12/2004

Médiation

Nous cherchons le bonheur et, trop souvent, nous trouvons le conflit et la souffrance.

Cette souffrance, nous ne savons qu'en faire, elle n'a pas sa place dans une société où la raison devrait contrôler ses actes.

L'homme moderne, séparé de corps et d'esprit, n'a plus accès à la transcendance, il est seul face au néant.

La souffrance non exprimée se manifeste alors par la violence et crée le désordre.

La médiation accueille le désordre, elle est la scène sur laquelle le drame peut se dérouler.

Elle offre un temps, un espace privilégiés, pour qu'il y ait un passage du chaos à une nouvelle forme d'ordonnancement.

L'harmonie peut naître des contraires.

20:41 Écrit par Entre nous... | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Lutter Lutter pour la Liberté sera toujours une guerre douloureuse, mais dans cette douleur il y a aussi une perspective de plaisir en imaginant la personne que l'on peut devenir en se libérant soi-même de tous ses "a priori", c'est quitter sa "glaise" pour se "mêler enfin aux nuages"...tout en ne perdant de vue qu'une fois dans les nuages nous venons toujours de la glaise sans jamais rien renier.

Écrit par : Vanderleyden Monique | 05/05/2005

Je suis tombée "par hasard" sur ce commentaire signé Vanderleyden Monique, étrange...non seulement c'est aussi mon nom, et de plus je pense exactement la même chose...
Serait-ce mon double, ou mon inconscient qui écrit à ma place, ou alors moi dans une autre vie ?
Oui, il faut lutter pour la Liberté toujours et être cet Ulenspiegel qui lutte contre toutes les formes d'oppression. Le travail est loin d'être terminé.

Écrit par : Vanderleyden Monique | 20/03/2011

Les commentaires sont fermés.